fbpx

Migraine : que faire pour la soulager ?

posté par elvinlignon

Migraine : que faire pour la soulager ?

Migraine : que faire pour la soulager ?

Migraine : que faire pour la soulager ?

La migraine est une pathologie neurologique qui se caractérise par une douleur lancinante, des nausées ou de la fatigue visuelle. Le point sur les symptômes, les différences avec un simple mal de tête, la durée, les meilleurs traitements pour la soulager avec le Dr Antoine Moulonguet, neurologue.

Définition : qu’appelle-t-on une migraine ?

La migraine est une forme particulière de céphalée ou mal de tête. La migraine, plus fréquente chez la femme que chez l’homme, est une affection qui peut s’avérer invalidante dans la vie quotidienne. Les douleurs provoquées par la migraine peuvent se prolonger pendant quelques heures et durer jusqu’à 72 heures. La migraine se caractérise par des douleurs qui peuvent être violentes et lancinantes typiquement touchant un côté ou l’autre du crâne, mais pouvant être diffuses. Outre la douleur, elle peut provoquer une sensibilité à la lumière et au bruit, des nausées et des vomissements.

Migraine basilaire

Parmi les différentes présentations, on distingue la migraine dite basilaire qui donne des céphalées de la partie postérieure du crâne et qui s’accompagne souvent de vertiges. Un repos dans le noir, au calme, sans effort permet de diminuer l’intensité des douleurs et des antalgiques sont utilisés. Si les crises sont trop handicapantes ou surviennent trop souvent, des traitements de fond peuvent être utilisés. « Attention, c’est une forme très exceptionnelle de migraine et la migraine n’est pas le premier diagnostic à envisager devant ces signes », nuance le Dr Antoine Moulonguet, neurologue, auteur sous le nom d’Antoine Senanque de Guérir quand c’est impossible aux éditions Marabout.

Migraine ophtalmique avec aura

Les femmes sont deux fois plus touchées par la migraine que les hommes.

Personnes à risque et durée

Les personnes à risques sont notamment les personnes dont un parent proche présente une migraine, les femmes qui sont deux fois plus concernées par les migraines que les hommes. Les premières crises apparaissent durant l’enfance ou le jeune âge adulte. Elles évoluent par crises de fréquence variable. Au-delà de 40 ans, les migraines se font plus rares et elles disparaissent souvent après 50 ans. A noter également que les migraines sont plus importantes à partir de la puberté et elles disparaissent souvent à la ménopause, traduisant l’action des facteurs hormonaux.

Symptômes

Les manifestations qui accompagnent la migraine sont généralement :

  • la photophobie (hypersensibilité à la lumière),
  • les nausées,
  • les vomissements
  • l’impossibilité de supporter le bruit.
  • l’irritabilité et les troubles de l’humeur,
  • les modifications de la vision (vue brouillée, points noirs ou lumineux dans un  champ de vision),
  • une fatigue parfois intense.
  • Céphalées, maux de tête, migraines : quelles différences ?

    Les différences avec un mal de tête banal sont les suivantes :

    • Un mal de tête plus violent et se prolongeant plus longtemps.
    • Une douleur localisée à une partie du crâne.
    • Une douleur lancinante et pulsatile.
    • Des nausées et des vomissements.

    « Attention aux céphalées qui ne sont pas des migraines et peuvent révéler une hémorragie méningée en rapport avec la rupture d’une malformation vasculaire intracérébral. Des examens complémentaires (scanner, IRM encéphalique) doivent être réalisés en urgence devant toute céphalée brutale, inhabituelle ou s’accompagnant de signes neurologiques« , avertit le neurologue.

    Que faire en cas de crise de migraine ?

    • S’allonger dans une pièce sombre à l’abri de toute source lumineuse, porter des lunettes teintées afin d’éviter la lumière, éviter tout bruit en mettant des bouchons dans vos oreilles et essayer de dormir.
    • Avalez un morceau de sucre ou des boissons contenant de la caféine car la caféine a des propriétés anti migraineuses.
    • Boire dès le début de la crise, du café fort, du thé, du cacao ou du Coca-Cola peut aider à soulager.
    • Prendre une tisane à base de marjolaine verveine ou jasmin peut parfois agir.
    • Appliquer sur la tête une vessie de glace, des glaçons dans un gant de toilette ou des compresses glacées et mettre une compresse froide sur son front peuvent aider à calmer une crise.
    • Se masser le cuir chevelu et le visage en profondeur. Presser la tempe à l’endroit où la douleur est maximale.
    • Le yoga, les massages, la relaxation : les techniques de relaxation agissent positivement sur l’état général du migraineux et diminuent le stress provoqué par la crise. Apprendre à respirer calmement en effectuant des exercices respiratoires est une démarche également très positive.

 

Postez vos commentaires

NOM *
EMAIL *
TÉLÉPHONE *