Saba Senegalensis

Publié par aubin sego

Saba Senegalensis

Saba Senegalensis

Saba senegalensis est une espèce de plantes de la famille des Apocynaceae. C’est une espèce de lianes sauvages qui pousse dans les savanes africaines et qui est cultivée comme un arbuste.

Son fruit est appelé zaban (en bambara ou dioula), malombo ou makalakonki (dans le bassin du Congo), maad (en wolof), made (en français d’Afrique) et wèda (en mooré), ou côcôta (en Côte d’ivoire), et encore “mkonkar” (en Mandjak). C’est une coque globuleuse qui contient des graines enrobées de pulpes jaunes très moelleuses et juteuses. Elles sont acidulées et sucrées. On peut déguster le fruit tel quel ou l’assaisonner avec du sucre, du sel et du piment. Mélangées avec de l’eau et du sucre, les pulpes donnent un délicieux jus1.

Il n’est pas conseillé d’avaler les graines. Mais l’intérieur de la coque est couverte d’une peau superficielle que l’on peut consommer. Le fruit est riche en vitamine C, en thiamine, en riboflavine, en niacine, et en vitamine B6. La saison est en Afrique de l’Ouest celle des pluies, c’est-à-dire de mai à août.

On le retrouve aussi en Afrique de l’est, lui ou un fruit voisin, saba comorensis,

Tags:

Post your Comments

NAME *
EMAIL *
PHONE *